– LES GRANDES DATES DU PMU –

Si les courses sont nées à l’époque des gentlemen, le principe de pari mutuel, lui, est né un peu plus tard de l’idée d’un certain Joseph Oller : tous les enjeux sont mis dans une caisse commune et intégralement redistribués aux parieurs sous forme de gains et en fonction de leurs mises. Initialement autorisés uniquement sur les hippodromes, c’est en 1930 que ces paris ont pu être proposés “en ville” : le Pari Mutuel Urbain était né.

Le PMU a traversé le siècle en profitant des innovations technologiques pour proposer toujours plus de services à ses clients et enrichir le jeu. Depuis 2010, paris sportifs et poker font aussi partie de l’offre et permettent à une nouvelle clientèle de découvrir le coeur de métier du PMU, le pari hippique.

Aujourd’hui, le PMU est l’opérateur N°1 sur les paris hippiques en France, N°2 sur les paris sportifs et N°3 sur le poker.

– 2016 –

– 2015 –

My PMU, la nouvelle offre fidélisation des parieurs offline

En janvier, le PMU dévoile une nouvelle identité pour les parieurs de son réseau : MyPMU. Elle réunit l’univers offline en une seule dénomination et englobe l’ensemble de l’offre de services à destination des clients de points de vente en compte et d’AlloPari.

pressroom-3

Séparation des masses d'enjeux

Le PMU dissocie ses activités Internet et points de vente, mettant ainsi en œuvre la décision de l’Autorité de la Concurrence. Le PMU offre désormais à ses clients deux gammes de paris distinctes, avec des calculs de cotes et des rapports différents.

pressroom-3

Déploiement des nouveaux concepts de points de vente

Afin de s’adresser au mieux à l’ensemble des parieurs, habitués comme néophytes, le PMU fait le choix de diversifier son offre à destination des turfistes en proposant trois nouveaux concepts de points de vente qui s’appuient sur des univers visuels et coloriels différenciés, des offres spécifiques et sur un service client enrichi, à fort contenu technologique.

pressroom-3

Création de PMU Brasil

Au mois d’octobre, le PMU signe avec le Jockey Club Brasileiro un accord de partenariat pour le développement des paris hippiques au Brésil. PMU Brasil, filiale du PMU, est créée pour gérer les paris hippiques pour le compte du JCB  et leur commercialisation dans les points de vente,  sur internet et par téléphone ainsi que la production et la diffusion des images des courses en direct.

pressroom-3

Le PMU, actionnaire majoritaire du German Tote

Le 27 août, le PMU annonce la signature d’un accord  de prise de participation majoritaire au capital du German Tote, 1er opérateur hippique allemand, dont il est partenaire depuis 2003. Cet accord témoigne de la volonté du PMU de développer l’activité du German Tote en Allemagne et par ce biais, d’accélérer sa croissance et d’affermir sa présence à l’international.

pressroom-3

La Carte blanche PMU au Centre Pompidou

La Carte Blanche PMU, qui vise depuis 2009 à soutenir la création photographique et les talents émergents, est désormais exposée à la Galerie de photographies du Centre Pompidou, donnant au mécénat du PMU une dimension nouvelle, ouverte à un plus large public.

pressroom-3

– 2014 –

Premier Quinté + international

Le 24 octobre, pour la première fois, le PMU propose le Quinté+ sur une course étrangère, à Mons en Belgique. Grâce à une collaboration de longue date entre le PMU et les courses hippiques belges, les parieurs français des 12 500 points de vente PMU et de PMU.fr ainsi que les parieurs belges peuvent jouer en masse commune sur la course nommée spécialement “Prix du premier Quinté+ international”.

pressroom-3

Le Tiercé a 60 ans

Lancé le 22 janvier 1954 à Enghien, le Tiercé a fêté ses 60 ans en 2014 à Cagnes-sur-Mer. Dès sa diffusion en direct, à la télévision en 1956, le Tiercé devient un phénomène de société en France. Star du PMU, il a su laisser le devant de la scène au Quinté+ sans pour autant quitter le cœur des parieurs.

pressroom-3

– 2013 –

Première acquisition internationale avec Eurotiercé

Le PMU a fait sa première acquisition à l’international avec le rachat d’Eurotiercé, opérateur belge de paris hippiques et de paris sportifs. Fidèle à son rôle vis-à-vis de la filière cheval, le PMU s’engage à contribuer au développement de la filière hippique belge.

Lancement des applis Poker et Sport

2013 est l’année du nomade pour le PMU qui lance ses deux applications, Poker et Paris Sportifs, pour que tous les joueurs puissent accéder à leurs plateformes de jeux en ligne favorites sur tous les outils portables, qu’ils soient Android® ou IOS.

– 2012 –

Les courses hippiques françaises en masse commune dans 3 nouveaux pays

Le 19 mars, les paris sur les courses hippiques françaises sont proposés en masse commune aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et en Belgique, générant 112 millions d’euros de CA supplémentaire pour le PMU en 2012.

Ouverture du 1er PMU City

Le 5 janvier, le premier PMU City ouvre ses portes à Lyon. Les PMU City, réseau en propre du PMU, sont des lieux entièrement dédiés à l’hippisme dans les centres-villes.

– 2011 –

Record de gain battu

Un parieur français pulvérise le record historique des gains en remportant la tirelire du Quinté+, pour un montant de 10 552 350 €.

Equidia voit double

La chaine de télévision  se dédouble en Equidia Live pour les courses hippiques et Equidia Life pour le monde équestre.

– 2003 –

Lancement des paris sportifs et du poker en ligne du PMU

Le PMU propose désormais des paris hippiques sur Internet, mais aussi une information accessible et une communauté de joueurs.

– 2001 –

Le pari en mobilité

Le 1er  décembre, PMU lance Pariez spOt qui sélectionne automatiquement pour les joueurs les chevaux de leur pari, sur le Quinté, le Quarté et le Tiercé.

– 1999 –

Création de la chaîne Equidia

Equidia est la première chaîne thématique entièrement dédiée à un univers, le monde du cheval.

– 1997 –

Premières offres de paris sur les courses étrangères

Les joueurs français peuvent désormais parier sur quelques grands rendez-vous de l’hippisme mondial.

– 1989 –

Lancement du Quinté +

Après le Tiercé et le Quarté, le PMU lance son nouveau pari phare, qui deviendra numéro 1 dans le cœur des joueurs et se révélera la forme de pari la plus prisée des turfistes.

– 1954 –

tiercé

Premier tiercé

En 1954, André Carrus invente un pari qui offre des rangs de gains différents. Il intègre la notion d’ordre et de désordre. Le premier Tiercé se court a Enghien, le 22 janvier 1954. Son succès dans les années 60 lui vaut une passion des Français et reste un des symboles nationaux.

– 1930 –

Création du Pari Mutuel Urbain

Les sociétés de courses, seuls organismes habilités par la loi à organiser des courses hippiques et prendre des paris, reçoivent l’autorisation de proposer ces paris en dehors des hippodromes. Elles créent alors un service commun : le Pari Mutuel Urbain.

– 1891 –

Invention de la mutualisation des paris par Joseph Oller

La loi du 2 Juin 1891 met fin à l’arbitraire des bookmakers car elle repose sur un principe simple : les parieurs jouent les uns contre les autres et les sommes jouées sont partagées entre les gagnants.